Chitosan perte de poids

Le chitosan : perte de gras !

Contrairement à d'autres compléments qui s'appuient sur une augmentation du métabolisme ou un meilleur déstockage des graisses, le chitosan possède une action bien particulière qui intervient pendant la digestion et cible particulièrement les graisses. C'est donc un supplément qui peut se cumuler à d'autres produits dans un objectif de perte de poids.

Qu'est-ce que le chitosan ?

Le chitosan est un élément produit à partir de la chitine contenue dans la carapace des crustacés ou la peau des champignons. Il se comporte un peu comme une fibre et n'est donc pas digéré. Il est d'ailleurs expérimenté pour concevoir des capsules médicales qui résistent à la digestion afin de ne pas s'ouvrir avant d'arriver aux intestins.

Pour faire simple, le chitosan est obtenu avec de la chitine, après une réaction chimique, appelée désacétylation. Ce processus de désacétylation est plus ou moins important. Au-delà de 50 %, la chitine est considérée comme du chitosan et ce jusqu'à un processus complet. Cela veut dire que, dans le commerce, vous pourrez trouver des chitosans encore acétylés à 50 % tout comme d'autres à 1 ou 2 %. Il n'y a pas vraiment de règle. Or cela aurait des répercussions sur l'efficacité du produit final.

A quoi sert le chitosan ?

Tout le monde connaît les compléments qui augmentent la combustion des calories ou qui coupent la faim. Le chitosan n'est pas de ceux-là. Car il agit au niveau de la digestion. Comme une fibre insoluble, il traverse tout le tube digestif. Ce faisant, il peut absorber 15 fois son poids de graisses. Vous voyez sans doute où tout ça nous mène ?

En effet, pour perdre du poids et brûler des graisses, il faut obliger le corps à puiser dans ses réserves. Pour cela, l'apport en calories, via l'alimentation, doit être moins important que la dépense de calories, via le métabolisme basal et l'activité physique. Pour cela, vous pouvez faire plus de sport ou manger moins, ou les deux. Il est également possible d'avoir recours à des suppléments qui augmentent votre métabolisme de base.

Chitosan maigrir

Le chitosan agit au niveau de la réduction de nourriture assimilée par les intestins. En d'autres termes, vous ne mangez pas moins que d'habitude et pourtant vous absorbez moins de calories, ce qui est bien pratique car cela vous permet de manger à votre faim.

Cela peut sembler miraculeux, mais il y a plusieurs points importants à prendre en compte. Le premier, c'est la qualité du supplément. En effet, pour que le chitosan soit efficace, son degré de désacétylation doit être de 89 % au minimum (le chitosan doit être acétylé à 11 % ou moins donc). Or, ce n'est pas le cas pour de nombreux suppléments.

De plus, il faut prendre en compte le poids moléculaire du chitosan. Celui-ci doit-être de 40 kDa ou moins. Au-dessus, l'effet sera moindre. Or certains suppléments peuvent aller jusqu'à 450 kDa. Autant dire qu'ils seront assez inutiles.

Deuxième point important, psychologique celui-là. Les personnes qui prennent du chitosan ont tendance à manger plus sans s'en rendre compte. De façon inconsciente, elles pensent que le supplément va combler leurs écarts. Ce qui est bien évidemment contre-productif.

Enfin, dernier point, il faut savoir que le chitosan capte les graisses sans vraiment faire de distinction. Or, toutes les graisses ne sont pas mauvaises. Les gras saturés et insaturés ont leur rôle à jouer dans l'organisme, notamment pour la production d'hormones. Consommer du chitosan en excès pourrait donc avoir un impact négatif sur la santé et la performance sportive. A long terme, il pourrait également provoquer des carences en vitamines et minéraux.

Quels sont les effets secondaires ?

En dehors des phénomènes de malabsorption des vitamines et minéraux, cités précédemment, le chitosan possède surtout des effets secondaires digestifs, suivant la sensibilité de chacun et la dose utilisée. Constipation, maux de ventre et diarrhée peuvent donc survenir suivant les cas. Pour le reste, il semble que ce soit un supplément assez sûr d'utilisation.

Quel dosage de chitosan utilisé ?

Les doses recommandées vont de 3 à 6 par jour. Le chitosan se prend pendant les repas afin d'agir au moment où il est le plus efficace.

Chitosan perte de poids

Évidemment, si vous voulez un supplément qui possède un tant soit peu d'utilité, vous devez bien le choisir, comme dit précédemment. Petit rappel : un bon chitosan est désacétylé à 89 % ou plus. On parle alors d'un DA (Degré d'Acétylation) de 11 % ou moins. De plus, le poids moléculaire doit être de 40 kDa ou moins.

Conclusion

Le potentiel du chitosan est intéressant puisqu'il peut travailler en parallèle avec des suppléments stimulants et coupe-faim sans interagir avec eux. Cependant, il faut bien choisir son produit. De plus, mieux vaut ne l'utiliser qu'à court terme et en proportions justes.

Autre conseil, si vous mangez déjà peu de graisses, évitez d'utiliser en plus du chitosan, car vous risquez des carences entraînant de la fatigue, une perte musculaire et une baisse de votre métabolisme. Bref, tout ce que vous voulez éviter pendant votre période de perte de graisse.

Fitadium protines

© 2006-2018 Mag-nutrition.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?