Accueil
Plan
Favoris
Recherche


Combien de calories ?

Calculez les calories de vos repas facilement, en quelques clics, et maîtrisez votre nutrition.



La gemmothérapie


Par Isabelle Purnode-Christiaens, le 02/04/2010

Après la phytothérapie, le traitement des maladies par les plantes, vient la gemmothérapie qui est l'utilisation pour leur activité pharmacologique d'extraits embryonnaires végétaux (bourgeons et jeunes pousses).
La gemmothérapie est une méthode thérapeutique végétale utilisée par de nombreux praticiens des médecines douces. Des bourgeons en solution possédant des propriétés thérapeutiques sont administrés après dilution par voie interne comme traitement.
De nos jours, on utilise de nombreux bourgeons en gemmothérapie dans le but de soigner certain troubles : l'aubépine pour les troubles du coeur et les nerfs, le cassis pour le système immunitaire, le cèdre pour soigner les troubles reliés aux poumons, le bouleau pour les maladies de la peau, le châtaignier, le marronnier d'Inde, le citronnier, bruyère, framboisier, saule blanc... et bien d'autres. Après traitement, on obtient un macérât qu'on consomme par voie orale sous forme de gouttes ou en spray. La gemmothérapie semble une alternative intéressante et curative, aux thérapies habituelles.



Origine de la gemmothérapie


Le mot gemmothérapie dérive du latin "gemmae" signifiant à la fois bourgeon de plante et pierre précieuse.
L’utilisation des bourgeons, dans la pharmacopée traditionnelle, remonte au Moyen-Âge, à l’ère des alchimistes. On se servait, notamment, des bourgeons de peuplier pour la confection d’un onguent et de ceux du sapin pour la fabrication des sirops à l’usage pectoral.
Mais ce n’est qu’au cours des années 1960, qu’un médecin belge, le docteur Henry (1918-1988) s’inspire des découvertes sur les cellules embryonnaires d’origine animale et jette les bases de ce qu’il allait nommer la « phytoembryothérapie ». Au cours des années 1970, le Docteur Max Tétau, homéopathe, rebaptise la « phytoembryothérapie » en « gemmothérapie », appellation maintenant reconnue et acceptée.
La gemmothérapie a été développée ultérieurement par Philippe Andrianne, fondateur d’Herbalgem, et d’autres médecins européens. Philippe Andrianne, a par ailleurs écrit un livre intitulé « La gemmothérapie, médecine des bourgeons » (Editions Amyris Bruxelles).



Qu'est-ce que la gemmothérapie ?


La gemmothérapie est une méthode thérapeutique à part s’inspirant de la phytothérapie, mais également de la réflexion homéopathique. Les extraits embryonnaires des plantes ont une activité pharmacologique bien plus importante que les substances tirées des plantes adultes.
A titre d’exemple, le cassis, connu jusque récemment pour la richesse de ses feuilles et de ses baies en vitamine C et micronutriments, était déjà recommandé au 18ème siècle sous le nom "d´élixir de vie". Le cassis était, alors, considéré comme la panacée car il passait pour favoriser la longévité humaine.

De nos jours, les phytothérapeutes le prescrivent :

  • Pour renforcer la résistance de l’organisme aux infections virales et bactériennes (grippe, infections des voies respiratoires, maladies infantiles, zona, herpes…)
  • Pour diminuer l’inflammation articulaire ou tendineuse dans l’arthrose, généralement en association avec d’autres aliments et plantes.
  • Pour lutter contre les phénomènes d’allergies (asthme, urticaire, allergies « alimentaires »)
  • Dans la fatigue post infectieuse, notamment post grippale mais aussi post chirurgicale et post radiothérapie.
  • Chez l’allergique, chez qui cette activité de cortisone- like permet de limiter l’emploi de médicaments anti-histaminiques et de corticoïdes.
Cette plante sera donc utilement prescrite en cas de rhume des foins, d’asthme à répétition, de rhinite allergique, etc.



Les bourgeons de cassis


On utilise traditionnellement les fruits et les feuilles, mais ce sont les bourgeons de cassis qui présentent les vertus les plus puissantes. Leur étude a révélé une importante activité anti-inflammatoire liée à une stimulation de la cortico- surrénale. Cela en fait un remède de premier choix en rhumatologie, mais aussi dans toutes les pathologies relevant du domaine de l’allergie.
Le bourgeon de cassis (Ribes nigrum gemmae) contient à l’état latent toutes les potentialités de la plante adulte. On y retrouve, en effet, les ébauches des feuilles et des fleurs. C’est un véritable concentré naturel.

Selon cette théorie, les bourgeons possèdent donc des propriétés thérapeutiques supérieures à celles des diverses parties de la plante mature. Etant formés principalement de tissus embryonnaires, les bourgeons contiennent l’information génétique de la future plante. Ils renferment également des oligo-éléments, minéraux, vitamines, des facteurs de croissance divers (tels que hormones et enzymes), et surtout la sève minérale apportée par l’arbre au printemps.

Les bourgeons contiennent les propriétés des fleurs, des fruits et des feuilles, toute la puissance et l´énergie de la future plante ce qui explique leur grande efficacité d´action. Ils permettent de prévenir et de traiter une variété de problèmes de santé..



Deux écoles de pensée


Il existe deux écoles de pensée sur la préparation des produits de gemmothérapie. L'une privilégie l'utilisation directe des macérats, l'autre préconise une dilution préalable, de type homéopathique (solutions 1D c'est-à-dire une solution dix fois plus diluée que le macérat original).
Pour la première école, la préparation du Macérat-mère ou macérat glycériné concentré se fait exclusivement à partir des tissus embryonnaires des plantes, arbres et arbustes. Ces extraits de végétaux en croissance (bourgeons, jeunes pousses ou radicelles) sont préparés à l´état frais par macération dans un mélange eau- alcool- glycérine.
L’autre école se différencie par un mélange uniquement d’alcool et de glycérine pour la macération des bourgeons. Après cette macération, le macérat-mère est dilué 10 fois dans un mélange eau-alcool-glycérine pour obtenir le macérat glycériné D1.

Cette seconde méthode de fabrication présente plusieurs inconvénients :
Lors de la première étape de la macération, l’absence d’eau empêche l’extraction complète des principes actifs et la transmission de l'information énergétique du bourgeon.
La posologie utilisée varie en moyenne de 50 à 150 gouttes par jour contre 5 à 15 gouttes (voire 20), pour la première méthode. Cette quantité importante de gouttes implique une importante quantité d'alcool ingéré ce qui n’est pas recommandé… surtout chez l'enfant!
Les deux écoles se rejoignent sur l’utilisation des bourgeons. Ceux-ci peuvent être utilisés seuls, on parle alors de macérat-mère ou sous forme de complexes. Les complexes renferment une association harmonieuse de différents macérats-mères qui répondent à un problème ciblé. Cette thérapeutique récente est active dans la régénération, la stimulation et le drainage cellulaire..



Les vertus thérapeutiques


Les vertus thérapeutiques du macérat-mère varient, évidemment, selon la plante dont ils proviennent : le bourgeon de cassis (Ribes nigrum gemmae) est un stimulant des glandes surrénales, du rein, du pancréas et du foie.
Il agit efficacement au niveau respiratoire dans l’asthme, les bronchites chroniques, l’emphysème, les rhinites allergiques.
Le bourgeon de figuier (Ficus Carica gemmae) combine une action équilibrante au niveau de l´estomac, des nerfs et du psychisme. Il agit comme remède du stress.

Les complexes, quant à eux, agissent sur différents problèmes ciblés, tel que l’allergie, la régulation du rythme cardiaque, la circulation sanguine, les problèmes respiratoires, le stress, le sommeil, les problèmes liés à la vue, les articulations, le confort urinaire masculin, la déprime …
La gemmothérapie est de plus en plus populaire en Europe, notamment en France et en Belgique.

On retrouve des extraits de bourgeon tant sous forme de macérats-mères (posologie, pour les adultes, entre 5 et 15 gouttes par jour, en fonction de la personne et du problème) que de solutions 1D (c'est-à-dire une solution dix fois plus diluée que le macérat original dont la posologie est de 50 gouttes 2 à 3 fois par jour).




Commentaires
Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire
Pseudo :
Commentaire :
Veuillez recopier le code ci-dessous
image de securisation du formulaire