Comment reconnaître un dopé ?

Comment reconnaître un dopé ?

Quand on commence la musculation, on le fait généralement avec un idéal physique en tête. Le danger, c'est de prendre pour modèle une personne qui est en fait dopée, qui vous fera rêver, certes, mais dont le physique sera alors impossible à atteindre naturellement et sans mettre votre santé en danger. Il est donc important de savoir reconnaître qui est dopé de qui ne l'est pas. Pourtant, ce n'est pas facile et seul un contrôle scientifique peut apporter une preuve irréfutable. Cependant, il existe tout de même des signes qui peuvent vous guider.

Le dopage, un phénomène très répandu

En France, il existe quelques scandales liés au dopage. Mais, ils font passer pour exceptionnel un phénomène qui, en réalité, est plutôt banal. En effet, les substances dopantes sont utilisées de façon assez large dans le monde du sport de haut niveau mais aussi dans le monde de la musculation. Il est d'ailleurs assez évident que les bodybuilders professionnels, qui participent à des concours, utilisent ce genre de produits. Mais, ils ne sont pas les seuls ! Vous seriez étonné du nombre d'athlètes amateurs qui en consomment aussi, ce sont des gens que vous pourriez croiser dans votre salle de musculation ou aux cours collectifs.

Or, s'il n'y avait que les bodybuilders de concours pour prendre des dopants, ce serait assez simple de savoir qui en prend ou qui n'en prend pas. Mais, comme ces produits sont aussi utilisés par des pratiquants non professionnels, il devient difficile de faire le tri. Certes, les dosages utilisés sont sûrement bien différents entre un pro et un amateur, mais cela n'a pas vraiment d'importance lorsqu'on se pose la question : « comment reconnaître un dopé » ?

Un point sur les contrôles anti-dopage

Ces contrôles sont les seules solutions viables pour être sûr à 100 % qu'un athlète est bien dopé. Il existe deux types de tests.

Contrôle dopage

Le premier, c'est le contrôle en compétition. Comme il est pratiqué avant ou après les épreuves, il permet de savoir si des produits dopants ont été utilisés pendant la compétition ou pendant la préparation précédant immédiatement celle-ci.

Le deuxième type de test, c'est le contrôle longitudinal. Il permet de suivre l'athlète sur le long terme en contrôlant ses niveaux d'hormones ou d'autres substances comme l'EPO. Si des variations anormales sont détectées, alors il existe une forte suspicion de dopage.

Les signes pour reconnaître un dopé

Tout le monde est différent génétiquement, chacun pratique à son niveau sportif, c'est ce qui rend les comparaisons difficiles pour déterminer si quelqu'un a pris des stéroïdes ou non. Par exemple, vous ne pouvez pas comparer un débutant qui a pris plusieurs kilos de muscles en un an et un pratiquant confirmé qui en a pris bien moins. Car il est normal de prendre plus de muscles en démarrant la musculation. Il existe également certaines personnes qui ont beaucoup plus de facilités à prendre du muscle, la génétique les aide. Alimentation, repos, sont aussi des paramètres qui peuvent jouer sur la quantité et la vitesse de croissance musculaire.

Cependant, vous pouvez vous dire que certains cas sont tout de même suspects, sans pour autant être totalement sûr. Un pratiquant qui a déjà une bonne expérience derrière lui, et qui est déjà assez massif, prendra rarement 10 kilos de muscles secs en une seule année. Cette explosion de ses résultats, surtout s'ils dénotent avec ses performances habituelles, est plus que suspecte. Car c'est exactement le genre de phénomène que l'on observe après une prise d'anabolisants.

De même, le niveau de sèche d'un athlète peut vous aiguiller. Devenir vraiment très sec est impossible en restant massif et en conservant les mêmes performances. De plus, il est très difficile de rester à un tel niveau pendant longtemps. Évidemment, il n'est pas aisé de définir un pourcentage de masse grasse limite. Mais, dites-vous qu'une personne qui est ultra-veineuse, dont vous voyez les stries musculaires, et qui conserve cet état pendant assez longtemps tout en conservant de bonnes performances et en restant massive, est suspecte.

Le même genre d'observations peuvent être faîtes dans tous les sports. Un athlète dont les performances explosent subitement est à observer d'un œil circonspect. Évidemment, il peut tout simplement avoir changé sa méthode d'entraînement ou avoir adopté une meilleure alimentation. Mais, il peut également avoir eu recours à des produits dopants.

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, détecter un athlète dopé n'est pas évident. Si dans le bodybuilding professionnel, il n'y a guère de place pour le doute, cela n'est pas aussi facile lorsqu'il s'agit d'autres sports ou de bodybuilding amateur. Dans ce genre de cas, vous ne pouvez pas être complètement certain, mais vous pouvez nourrir des doutes, surtout si l'athlète en question présente des changements brusques dans ses performances ou son physique.

Fitadium protines

© 2006-2019 Mag-nutrition.com | Contact | Copyright | Qui sommes-nous ?